mercredi 7 novembre 2007

France 3 s'est-elle auto-censurée à 19h30 sur Sarkozy ?

France 3, chaîne de la télévision publique, diffuse parfois les mêmes reportages dans ses journaux de 12h30 et de 19h30, et on ne peut pas vraiment lui en vouloir.

Toutefois, quand le même reportage qu'à midi est diffusé le soir avec des séquences en moins, l'oeil avisé peut croire y déceler de l'auto-censure, un phénomène qui est autrement quasiment impossible à montrer ou à démontrer.

Dans le cas d'aujourd'hui, nous allons voir ensemble s'il s'agit d'une auto-censure ou non de la part de France 3, et je tiens à vous dire tout de suite que je n'ai pas de réponse définitive à cette question.
Mon article a d'abord pour but d'ouvrir un débat, et les commentaires vous sont ouverts si vous souhaitez apporter des éléments de réflexion aux miens.

Le sujet concerne le voyage éclair de Nicolas Sarkozy aux Etats-Unis, ce mercredi 7 novembre 2007.
Voici comment le JT de France 3 à 12h30 en parle :




Sarko et la reconquête de l'Amérique
envoyé par Ptite_Mule


Maintenant voici le même sujet, mais à 19h30.



Sarkozy aux USA le 7.11.2007 dans le JT du soir de France 3
envoyé par Tatamis



Quelles remarques (pertinentes s'entend) peut-on faire ?

1- la séquence est bien plus longue à 19h30 qu'à 12h30, précisément 3 minutes au lieu de 1 minute et 30 secondes.

2- de la séquence de 12h30, deux éléments ont été supprimé : l'un, sans image, de l'entretien avec le maire de Washington, et l'autre, avec image, de la réception de notre Président par, je cite, "une organisation juive reconnue pour son engagement en faveur du dialogue inter-religieux", et en effet la personnalité qui apparaît à côté de Nicolas Sarkozy est coiffé d'une kippa.

3- la séquence où Sarkozy plaisante sur le fait que l'on peut être élu en France tout en étant pro-américain.

Des trois séquences, nous serons sans doute d'accord que seule la seconde est susceptible de poser question. Dans le sens où montrer ainsi la proximité entre une organisation communautaire, et une seule, ne sera peut-être pas accepté par tout le monde ici en France.
Puisque cette coupure (pour ne pas employer le terme qui serait à ce stade trop fort de "censure") ne peut être mise sur le dos de la longueur du reportage, c'est donc qu'une autre raison a motivé les journalistes de France 3 à supprimer cette séquence entre 12h30 et 19h30.

Deux possibilités au moins sont semble-t-il recevables.

1- Cette séquence n'apporte rien en terme d'information au reportage.
D'accord, mais dans ce cas pourquoi avoir jugé différemment à 12h30 ?

2- Cette séquence peut avoir des conséquences néfastes sur l'opinion française, et notamment nourrir un certain antisémitisme. En effet, un Président de la République française ne reconnaît pas de communauté particulière, ni dans son propre pays ni dans un autre pays.
En effet, mais en l'occurrence ce n'est pas la séquence qui aurait cet effet, mais le fait que le Président de la République française ait rencontré le responsable de cette organisation juive, qu'il s'y soit arrêté suffisamment longtemps pour être pris en photo et filmé en compagnie de ce représentant. Il s'agit donc de deux conceptions du journalisme : diffuser la réalité quoi qu'il en coûte, ou bien choisir quelle est la bonne réalité à diffuser.

Il semble que France 3 ait eu ce cas de conscience à gérer aujourd'hui.
J'ignore absolument si des premières remontées de téléspectateurs étaient arrivées aux oreilles des journalistes, ou s'ils ont pris cette décision par eux-mêmes, après réflexion. L'autre possibilité selon laquelle un membre du gouvernement ou de l'Elysée ait demandé ce retrait semble écartée, puisque c'est le choix du Président lui-même que d'avoir posé devant ces photographes et ces caméras en compagnie du responsable de cette organisation juive.

Bref, j'opterai personnellement et avec toutes les précautions du monde pour un cas assez classique d'auto-censure, les journalistes se disant probablement qu'il n'était nul besoin d'en remettre encore une couche, quand l'audience du JT est la plus forte, et alors que le Président Sarkozy venait de faire savoir il y a quelques jours seulement qu'il serait le premier Président de la République à assister personnellement au prochain dîner annuel du CRIF, le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France.

Je me trompe sans doute. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Ajout de dernière minute :
Je découvre cette vidéo passée sur TF1, où l'on voit Nicolas Sarkozy à l'American Jewish Comittee, les propos politiques qu'il a pu y tenir n'ont pas été rapportés sur les télévisions françaises, ni publiques ni privées.


5 commentaires:

Anonyme a dit…

As-tu envisagé l'hypothèse, qu'il y ait une manipulation encore plus subtile, qui consisterait à te manipuler, toi aussi ?

Que stigmatiser, comme tu le fais, la proximité de Sarkozy avec les organisations juives soit précisément le meilleur service à lui rendre, en occultant ainsi sa complicité avec l'Opus Dei et avec les promoteurs du choc des civilisations ?

Ne serait-tu pas - à l'insu de ton plein gré - que la marionnette dont l'utilité est de dénoncer d'autres marionnettes, pour que personne n'y comprenne rien, et que rien ne change ?

Jean Robin a dit…

Il se trouve que :
1- je ne suis pas adepte des théories du complot ("Il n'y a pas de méchant système, il n'y a que d'individuelles lâchetés")
2- je n'ai aucune confiance avec quelqu'un qui se présente sous le nom d'Anonyme.
Merci quand même pour votre intervention, je crains qu'elle ne fasse pas bien avancer le schmilblick, car cette mention a bien été supprimée du 19h30, c'est un fait, et pas un complot.

Serviteur a dit…

J'ai pour ma part déjà soupçonné aussi le bidouillage de reportages différents dans les JT de France 3, entre effectivement le 12/30, plus incisif, et le 19/20...

En ce qui concerne l'"Opus Dei", on en pense ce qu'on en veut, mais M. Ruquier en a largement parlé cette semaine, lui, dans son émission de propagande-divertissement, en invitant sur son plateau l'auteur(e) d'un livre grand public et à charge, ce qui a pu lui permettre comme à son habitude, de charger justement le christianisme (cette religion "mysogine" - à la différence certainement de la musulmane et de la juive...), après avoir notamment fait siffler l'affiche de l'UDC en Suisse...

Jean Robin a dit…

Je fais part de ce commentaire qui m'est parvenu par mail d'une personne apparemment trop timide pour le poster ici :

"Connaissant la manière dont les journalistes travaillent je ne pense pas qu'on puisse parler de censure. Entre 12h30 et 19h30 il s'est passé le discours devant le Congrès (le moment le plus important de la visite de Sarkozy) d'où nécessité pour France 3 d'y accorder une place importante, de le traiter, donc de monter un sujet nouveau. Il s'ensuit des choix d'images et de ce qu'on veut mettre ou pas en avant. D'un point de vue journalistique ça se défend d'accorder moins d'importance à la rencontre avec le maire de Washington ou une association juive qu'à un bon mot du président (un JT ça doit raccoler et le rédacteur en chef du 19h30 n'est pas le même du 12h30 - les télespectateurs non plus). De plus, à partir du moment où l'on doit remonter un nouveau sujet, autant faire différent, même s'il commence, c'est vrai, de la même manière. La télévision, par essence, n'est par ailleurs jamais exhaustive et ne va pas au fond des choses. Il ne faut pas lui prêter plus qu'elle ne peut ou ne veut.

Je crois beaucoup simplement que le rédacteur en chef du 19h30 à voulu mettre sa patte et que lorsqu'il a fallu choisir, il a enlevé ce qui lui semblait le moins important pour rendre compte de la visite de Sarkozy (d'ailleurs ce dernier a peut-être, sans doute, fait d'autres choses dont il n'a été question ni à 12h30, ni à 19h30)."

Merci donc pour ce commentaire, mais il me semble avoir apporté des arguments qui démontrent que la durée du reportage à 19h30 ne pouvait pas être la cause de ce raccourcissement.
Par ailleurs je n'ai pas parlé de censure, mais d'auto-censure.
Enfin je ne suis pas aussi sûr que cela se comprenne de squeezer la mention sur l'association juive, puisqu'en l'occurrence Sarkozy en a au moins rencontré deux dans la journée (cf ajout de dernière minute avec le reportage de TF1 qui montre Sarko à l'American Jewish Comittee).

Anonyme a dit…

En ce qui concerne le voyage de Mr Sarkozy aux Etats-Unis, il est évident que celui-ci sert à rassurer le lobby juif américain sur les intentions de la France vis à vis d'Israel ( la présence dans les invités de Richard Prasquier, Valerie Hoffenberg sont la pour le montrer ).
Des articles à lire dans la presse US :
http://www.nysun.com/article/66067?page_no=1
http://www.jta.org/cgi-bin/iowa/breaking/105166.html
http://www.lefigaro.fr/france/20071012.FIG000000291_les_etranges_accusations_d_un_cybercorbeau.html